La croissance en matière d’emplois au sein du secteur manufacturier d’automobiles de marques japonaises surpasse celle du reste de l’industrie automobile au Canada

TORONTO, 05 déc. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Au Canada, les manufacturiers d’automobiles de marques japonaises ont fabriqué 47 pour cent des véhicules légers et ont employé près de 40 pour cent de la main-d’œuvre totale de l’industrie automobile en 2018, selon un rapport publié par l’Association des constructeurs automobiles japonais du Canada (JAMA Canada).

Le rapport, The Economic Contributions of the Japanese-Brand Automotive Industry in Canada, 2001-2018a été préparé pour JAMA Canada par Greig Mordue (McMaster University) et Brendan Sweeney (Trillium Centre for Advanced Manufacturing/APRC). Il révèle que l’industrie des automobiles de marques japonaises au Canada employait plus de 94 000 personnes en 2018, notamment 14 560 dans la fabrication d’automobiles, 17 776 dans la fabrication des pièces et 58 343 dans les concessionnaires d’automobiles japonaises neuves.

Le rapport estime également que l’industrie automobile de marques japonaises au Canada soutient plus de 218 000 emplois à l’échelle nationale, et ce, par des emplois directs, intermédiaires et indirects.

« Cette analyse à jour illustre que malgré les restructurations et les changements importants apportés au sein de l’industrie automobile canadienne, la contribution économique issue des fabricants automobiles, concessionnaires et fabricants de pièces et de pneus de marques japonaises demeure considérable », de dire Dave Gardner, président de JAMA Canada et président/directeur général de Honda Canada. « Les membres de JAMA Canada se sont engagés à continuer de faire croître leurs investissements dans la fabrication de véhicules et de pièces automobiles, la distribution, les ventes, l’infrastructure liée au service ainsi que sur le plan des emplois. »

En 2018, les fabricants d’automobiles de marques japonaises ont construit 930 040 voitures et camions légers au Canada. De ce nombre, Toyota Motor Manufacturing Canada et Honda Canada ont produit près de 500 000 et plus de 430 000 automobiles respectivement. Toyota exploite des usines d’assemblage à Cambridge et à Woodstock en Ontario, tandis que Honda Canada exploite des usines d’assemblage et de fabrication de moteurs de même que des installations de fabrication et de traitement à Alliston en Ontario. Honda a ainsi atteint le plus haut niveau de production canadienne jamais enregistré, et ce, à la suite d’investissements considérables qui ont débuté en 2017 à son complexe d’assemblage. En 2018, Hino Motors Canada a fabriqué un nombre record de camions de poids moyen se chiffrant à 2 873 à son usine de Woodstock en Ontario.

« Les hausses sur le plan de la production de véhicules, de la création d’emploi et des bénéfices sont survenues durant une période où l’industrie était en restructuration et en contraction, notamment au sein des activités de fabrication automobile » a déclaré David Worts, directeur général de JAMA Canada. « Les manufacturiers d’automobiles de marques japonaises ont affiché une stabilité et une croissance durant une période de restructuration, de contraction et d’incertitudes dans l’ensemble de l’industrie. »

Depuis 1986, les fabricants d’automobiles japonaises ont investi 13,9 milliards de dollars, y compris la somme de 1,9 milliard annoncée en 2017/2018 afin de créer des usines de construction d’automobiles et de moteurs de même que des usines d’assemblage. De plus, il y a plus 60 usines de fabrication de pièce automobiles qui exercent présentement au Canada. Le Canada est un exportateur net de véhicules de marques japonaises depuis 1993, avec plus de 5 millions véhicules. En 2018, le Canada a exporté 3,7 fois plus de véhicules japonais qu’il n’en a importé du Japon.

The Economic Contributions of the Japanese-Brand Automotive Industry in Canada, 2001-2018 résumé des résultats :

  • Les concessionnaires d’automobiles neuves de marques japonaises emploient 58 343 personnes, ce qui représente 37 % des emplois parmi les concessionnaires d’automobiles neuves. Les fabricants d’équipement d’origine (FEO) pour automobiles de marques japonaises, les concessionnaires d’automobiles japonaises neuves et les fabricants de pièces et de pneus pour automobiles japonaises emploient au total 94 237 personnes directement.
  • Ces derniers ont versé plus de 1 milliard de dollars en impôts sur le revenu, 192 millions en primes d’assurance-emploi (y compris les cotisations de l’employeur) et 478 millions de dollars en cotisations au Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec, y compris les cotisations de l’employeur.
  • En plus des emplois directs, les FEO pour automobiles et concessionnaires d’automobiles neuves de marques japonaises soutiennent un nombre considérable d’emplois intermédiaires en amont et en aval dans la chaîne d’approvisionnement, notamment les fabricants de pièces automobiles et les activités qui génèrent des dépenses et des impôts.
  • En 2018, les usines d’assemblage de FEO de marques japonaises ont directement et indirectement soutenu 97 200 emplois, tandis que les concessionnaires d’automobiles neuves de marques japonaises ont à leur tour soutenu directement et indirectement 121 061 emplois, pour un total de 218 261 emplois. Ces données représentent une hausse de 95 199 emplois, ou de 77,4 %, par rapport aux données de 2001.

Au sujet de JAMA Canada

Établie en 1984, l’Association des manufacturiers d’automobiles japonaises du Canada (JAMA) est une association à but non lucratif qui représente des filiales de constructeurs automobiles japonais au Canada et vise à améliorer la compréhension des échanges commerciaux et des enjeux économiques entre le Canada et le Japon.

Plus de plus amples renseignements, visitez : www.jama.ca